LE MOUVEMENT FAMILLES RURALES

 

Familles Rurales est une association nationale reconnue d’utilité publique . Elle agit en faveur des familles sur tout le territoire, en milieu rural et périurbain.

Avec 160 000 familles adhérentes, 2 200 associations locales, 83 fédérations départementales et régionales, 40 000 bénévoles et 17 000 salariés, c'est le premier Mouvement familial associatif de France, mais aussi un acteur incontournable de l’économie sociale et solidaire et de l’éducation populaire. Familles Rurales est agréé association de défense des consommateurs

L'HISTOIRE DU MOUVEMENT 

Créé en 1943, le mouvement Familles Rurales se fonde, dès l’origine, sur le principe de l’entraide entre les familles.

 

Après la seconde guerre mondiale, tout est à (re)construire. Ne pouvant résoudre seule des problèmes qui se posent à elles, des familles décident de se regrouper pour améliorer leurs conditions de vie. Elles se constituent en associations : c’est la naissance du Mouvement Famille Rurale. (qui deviendra Familles Rurales à partir de 1991).

C’est ainsi que la solidarité entre les villes et les campagnes s’organise, se traduisant par des colis de nourriture aux citadins et l’accueil des enfants pour des séjours plus ou moins longs.

 

 

 

Dans les années 1950, de nouvelles activités se mettent en place : le prêt d’appareils ménagers communs comme la machine à laver circulant de hameau en hameau, ou encore « les ruches » ancêtres de nos actuels centres de loisirs …

Afin d’aider les femmes dans la gestion de la maison au quotidien, le Mouvement lance « les comptes de la ménagère » en 1957.

 

La décennie suivante est marquée par l’émancipation des femmes. Familles Rurales accompagne cette évolution sociétale en créant, dès 1967, ses « clubs féminins » avec comme mot d’ordre : « L’engagement grandit et libère, il faut encourager les femmes à oser. »

 

Dans les années 1970, l’exode rural est à son apogée. Les associations Familles Rurales organisent alors des transports scolaires et des services de cantine pour les enfants dont le domicile est éloigné de l’école. En 1973, près de 50 000 écoliers sont conduits  par 1 000 associations.

Les centres de loisirs et les clubs d’aînés se développent également pendant cette période.

En 1977, on dénombre plus de 1 000 « clubs de joie de vivre » où se retrouvent les aînés pour échanger et partager des activités.

 

Les années 1980 sont marquées par le développement « des garderies familiales rurales ». Proposés par les associations locales, ces services permettent aux enfants de s’épanouir et aux parents de concilier au mieux leur vie familiale et professionnelle.

 

Au cours de la décennie suivante, afin de répondre aux besoins des territoires ruraux, les associations Familles Rurales développent des structures itinérantes d’accueil de la petite enfance.

Les Relais Familles sont créés en 1992. Lieux d’accueil et d’écoute, ils permettent à chacun, au sein d’une commune, d’accéder à des informations, d’échanger et de partager un moment de convivialité.

En 1998, des réseaux d’écoute des parents et des groupes de parole sont mis en place. Le but est de permettre aux parents d’échanger, de cerner et mieux appréhender leur mission éducative.

 

Des années 2000 à aujourd’hui

Soucieux de défendre les intérêts des familles, le Mouvement Familles rurales se bat pour que la famille soit reconnue et soutenue à sa juste place par les Pouvoirs Publics. Il mène de nombreuses initiatives pour contribuer à préserver un lien social. Il cherche aussi sans cesse à s’adapter aux mutations contemporaines en proposant des actions dans de multiples domaines : parentalité, prévention routière, éducation à la santé, développement durable, …

 

LES FONDEMENTS ET LES MISSIONS DU MOUVEMENT 

1er Mouvement familial associatif de France, Familles Rurales est composé de 2 200 associations locales et rassemble 160 000 familles adhérentes. 40 000 bénévoles et 17 000 salariés animent le réseau. Le Mouvement ne relève d’aucune obédience politique, syndicale, professionnelle ou confessionnelle.

 

Acteur majeur de l’économie sociale et solidaire, Familles Rurales s’adresse à toutes les générations de la famille (des plus jeunes aux plus anciens), avec la volonté de réfléchir et de créer collectivement des services et des activités, pour dynamiser les espaces ruraux et périurbains.

 

Nos missions

Mouvement d’éducation populaire, Familles Rurales remplit diverses missions :

  • répondre aux besoins des familles ;

  • défendre leurs intérêts ;

  • accompagner les parents dans leurs responsabilités éducatives ;

  • participer à l’animation des territoires ruraux et périurbains ;

  • œuvrer pour un « mieux vivre » ensemble de tous les citoyens.

 

LES ACTIONS DU MOUVEMENT 

Dans près de 10 000 communes, les associations Familles Rurales sont à l’initiative d’actions de proximité qui concerne :

  • l’accueil des 0 – 3 ans 

  • les loisirs pour enfants 

  • les jeunes 

  • la parentalité 

  • les aînés 

  • la consommation 

  • la santé, le développement durable 

  • la culture.

 
Dans ces nombreux domaines, Familles Rurales a fait avancer les choses, et obtenu de nombreux acquis

LES VALEURS DU MOUVEMENT 

Familles Rurales est un Mouvement humaniste qui prône des valeurs humaines essentielles à l’équilibre et au développement de la personne :

  • être acteur de sa vie ;

  • respecter les différences ;

  • être solidaire et créer des liens ;

  • accueillir et soutenir les plus fragiles ;

  • s’engager dans la société.

 

LE PROJET DU MOUVEMENT 

La famille : cœur de la société

Premier lieu d’apprentissage de la vie, la famille joue un rôle fondamental dans la société au niveau :

  • l’éducation des enfants ;

  • l’acquisition des bases de la citoyenneté ;

  • la protection des plus faibles ;

  • l’épanouissement de la personne ;

  • la solidarité entre les générations.

Le milieu rural : espace de vie

Pour une famille, pouvoir décider de son lieu de vie, ville ou campagne, en fonction de ses aspirations, participe à son équilibre et à son épanouissement.

Afin que ce choix soit pleinement possible, Familles Rurales :

  • milite pour une politique volontariste de créations d’emplois et de constructions de logements locatifs ;

  • agit pour le développement de structures d’accueil pour les enfants, d’activités culturelles et de loisirs et pour un accès facilité aux services de santé et aux transports ;

  •  encourage l’engagement des femmes et des hommes dans leur environnement pour aider le milieu rural à rester attractif.

L’association : champ d’initiatives

Familles Rurales considère l’association comme une « famille élargie ».

C’est pourquoi les associations familles Rurales représentent des lieux privilégiés où :

  • de nouveaux liens humains peuvent se tisser ;

  • l’expression démocratique a toute sa place ;

  • chacun peut valoriser ses savoir-faire en les mettant au service de la collectivité.

 

La spécificité de Familles Rurales réside aussi dans son « esprit famille » : le Mouvement veille à toujours créer des liens entre les générations et à faire en sorte que ses réflexions et activités favorisent le rapprochement entre enfants, jeunes, parents et personnes âgées.

L'ORGANISATION DU MOUVEMENT 

Le mouvement s’exprime au nom des familles qu’il représente dans l’objectif de favoriser un « mieux vivre » en milieu rural et périurbain, via les 2 200 associations locales réparties sur l’ensemble du territoire français et les 84 fédérations départementales, régionales et nationale. 

Les 4 échelons, qui constituent le Mouvement, disposent chacun de missions spécifiques.

 

Les associations locales :

Les associations locales forment la base du Mouvement.

Elles sont des lieux :

  • de rencontres et d’échanges ;

  • d’expression démocratique ;

  • de projets et d’actions.

 

Composées de familles, elles mettent en place des activités répondant aux besoins des familles d’une commune ou d’une communauté de communes.

 

Les associations locales contribuent ainsi à dynamiser les territoires ruraux et périurbains.

 

Les fédérations départementales :

Les fédérations départementales accompagnent et soutiennent les associations locales présentent sur leur département.

Cet appui est aujourd’hui primordial en raison des nombreuses contraintes administratives, d’organisation et de gestion pour les associations.

 

A ce titre :

  • elles représentent les familles adhérentes auprès du Mouvement national, auprès des institutions départementales (tels que le Conseil Départemental, la CAF, la MSA, la DDCSPP, …), auprès des collectivités locales pour développer des partenariats ;

  • elles accompagnent les associations locales à développer leurs projets, leurs activités, leurs actions ;

  • elles accompagnent les associations locales sur la vie associative, la gestion de service, la gestion de ressources humaines, la gestion financière, les réglementations en vigueur ;

  • elles proposent et organisent des formations internes et externes au réseau (BAFA, formation des bénévoles …).

 

 

En 2021, ce sont 71 Fédérations Départementales.

 

Les fédérations régionales :

Créées à partir des années 1980, pour s’adapter à la décentralisation, les fédérations régionales :

  • ont pour mission première de représenter les familles au niveau de la région ;

  • contribuent au développement du Mouvement dans les régions et accompagnent les fédérations départementales ;

  • développent des activités, conduisent ou coordonnent des projets relevant de la compétence régionale : plan de formation à destination des bénévoles et des salariés, santé, vie quotidienne / consommation, programmes et financements européens.

 

Il existe aujourd’hui 12 Fédérations Régionales.

 

La fédération nationale :

La fédération nationale assure une fonction de représentation et de défense des intérêts des familles.

Le Mouvement devient une association de défense des consommateurs en 1975.

A ce titre :

 

  • elle consulte les membres du Mouvement sur les questions de société proches des préoccupations des familles ;

  • elle entretient des contacts permanents avec les ministères en charge des questions familiales et avec les parlementaires (députés et sénateurs) ;

  •  elle suit les débats publics concernant les familles ;

  • Elle élabore des propositions concrètes pour les Pouvoirs Publics.

 

La fédération nationale apporte également un appui technique à l’ensemble du réseau.

 

 

La fédération nationale Familles Rurales est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Elle est habilitée et agréée par les pouvoirs publics pour agir dans de nombreux domaines :

 

  • la défense des consommateurs 

  • jeunesse et éducation populaire

  • loisirs et tourisme

  • santé

  • Education Nationale (association complémentaire de l’enseignement public)

  • formation

  • habilitation BAFA, BAFD

  • action sociale (petite enfance, service à la personne)